Centre Communal d’Action Social

C.C.A.S.

Qu’est-ce que le C.C.A.S ?

C’est un organisme distinct de la Mairie. Le CCAS est un établissement public communal intervenant principalement dans trois domaines :

- l’aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire. ;
- l’aide sociale facultative et l’action sociale, matières pour lesquelles il dispose d’une liberté intervention ;
- l’animation des activités sociales.

Le C.C.A.S. anime une action générale de prévention et de développement social. Il assure différentes missions directement orientées vers la population Ses compétences s’exercent uniquement sur le seul territoire de la commune. Il a une autonomie de gestion, même s’il est rattaché à une collectivité territoriale.

Un peu d’histoire

Les Centres communaux d’action sociale ont été créés par un décret de novembre 1953 qui portait réforme des lois d’assistance.

Les CCAS résultent de la fusion des anciens Bureaux de Bienfaisance et des Bureaux d’Assistance qui avaient été créés en 1796 et 1823.

Autrefois appelé Bureau d’Aide Sociale une loi de 1986 a substitué le nom de Centre Communal d’Action Sociale à l’ancienne dénomination.

Son fonctionnement

Pour remplir la tâche qui lui est impartie, le CCAS dispose d’un organe de gestion : le Conseil d’administration, et de moyens propres.

Le Conseil d’administration est composé de la manière suivante :

- Un président : le Maire
- 4 à 8 membres élus par le Conseil municipal en son sein ;
- 4 à 8 membres nommés par le Maire dont des représentants des associations oeuvrant dans le domaine : de l’insertion et de la lutte contre les exclusions, de la famille, des personnes âgées, des personnes handicapées.

Le Conseil d’administration gère le Centre Communal d’Action Sociale. Il est habilité à prendre des délibérations. Il vote l’ensemble des documents budgétaires, décide des actions à mener, participe à l’instruction des demandes d’aide sociale et les transmet aux autorités ayant le pouvoir de décision et émet son avis sur les demandes d’aide sociale facultative.

Le CCAS dispose d’un budget autonome. Ses sources de financement sont principalement : la subvention communale, un tiers du produit des concessions de terrain dans les cimetières, les dons et legs ainsi que le produit de quêtes ou de collectes, les ressources liées aux services et aux actions créés et gérés par le CCAS. (participations de divers organismes au financement de certaines actions).

Et à Saint-Cergues…

Deux manifestations ont lieu chaque année :

Le repas des aînés –

Pour les personnes âgées de plus de 70 ans, un repas dansant est organisé courant janvier ou pour ceux qui préfèrent, un colis de Noël est apporté au domicile.

La fête des mères –

Mettre les mamans à l’honneur le temps d’une petite fête.

Ville Internet Ville Fleurie
Environnement