Terroir

8.TERROIR

- La station climatique (décret du 15 février 1929)

Au début des années 1900 , le tourisme vivait ses heures de gloire à Saint-Cergues, on accueille alors chaque année de 1000 à 1500 personnes , les responsables très avisés déployèrent de grands moyens pour inscrire le site dans le giron des « stations »les plus aptes à accueillir de la clientèle , le décret qualifie la commune :
de « STATION CLIMATIQUE d ’ ETE RECOMMANDEE » pour son bon air. L’ implantation Hôtelière et touristique ( pensions de famille , colonies , aériums , camps de vacances... etc.... ) est alors très importante sans comparaison avec aujourd’hui. De cette époque faste il reste quelques bâtiments le plus souvent transformés et un hôtel restaurant renommé : L’HOTEL DE FRANCE l’attrait du pays est désormais marqué par plus 300 résidences secondaires.

- « au pays de la framboise » ,

C’est une autre dénomination que l’on a pu donner à SAINT-CERGUES il y a maintenant une quarantaine d’années , période correspondant à la fin du tourisme flamboyant décrit ci -dessus . L’air est bon aussi pour la culture de la framboise et d’autres petits fruits , la détermination et le savoir-faire de toute la population font que très vite la production va s’accroître au point d’arriver à 1200 tonnes par an , une coopérative voit le jour ( route des framboises ! ) et l’ on aura même le bon ton d’élire parmi les jeunes filles du pays une « miss Framboises ! »

En 2005 s’est ouverte une Maison du Terroir dans les anciens locaux de la coopérative des framboises, elle propose toute une palette de produits régionaux, et s’applique depuis son ouverture à faire renaître le bon vieux temps de la framboise !


- 1. De la préhistoire à nos jours
- 2. Les vestiges du passé - la cave aux fées
- 3. Les edifices religieux
- 4. Les curieusités naturelles
- 5. Le point de vue
- 6. Sports et loisirs
- 7. Artisanat et culture
- 8. Terroir
- 9. Un blason pour l’histoire
- 10. Généralités

Ville Internet Ville Fleurie
Environnement